Carnets gourmands

21 septembre 2009

Souvenir d'été d'une jeune fille - tarte meringuée aux groseilles

grande1 une_part
Encore une recette de Maru maitsev maailm de Maru testée pour la première fois cet été (et réussie avec brio ! cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi satisfaite d'un dessert), approuvée à l'unanimité. Ce n'est plus vraiment la saison des groseilles mais on en a trouvé encore au marché samedi matin et je n'ai pas sur résister à l'envie de prolonger un peu l'été.

Pâte sucrée (de Rose Bakery)

La recette est donnée pour confectionner 2 tartes de 28 cm de diamètre. J'ai divisé le résultat en 3 boules de 350 g à peu près et j'en ai congelé deux.

500 g de farine
320 g de beurre (ramolli 10 min à température ambiante)
120 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
1 œuf
2 jaunes d'œufs
1 càs d'extrait naturel de vanille (que je n'avais plus)

Mixez au robot 10 à 12 secondes la farine, le beurre, le sucre et le sel. Transférez la préparation dans un saladier. Creusez un puits au centre, ajoutez les œufs et la vanille. Commencez à lier les ingrédients à la fourchette et quand ce n'est plus possible, pétrissez la pâte à la main. Farinez le plan de travail, pétrissez la pâte encore un peu dans la farine jusqu'à ce qu'elle devienne bien lisse et abaissez-là.

Faites pré-cuire la pâte une dizaine de minutes et laissez-la refroidir un peu.

L'appareil :

6 blancs d'œufs
3 dl de sucre (je n'en ai mis que deux cette fois-ci mais la meringue était bien moins croustillante... ou bien c'est à cause de mon four parisien qui faiblit à vue d'œil ! )
300 g de groseilles (j'en ai mis 400 et il parait que les groseilles surgelées font très bien l'affaire également)
De la cannelle (que vous pouvez ôter ou remplacer par d'autres épices de votre choix)

Battez les œufs en neige ferme avec 2/3 de sucre, ajoutez le dernier tiers vers la fin. Mélangez la moitié des œufs battus en neige aux groseilles. Garnissez le fond de tarte précuit de mélange d'œufs et de groseilles et recouvrez du reste des œufs.

Enfournez la tarte à 160 °C pour 50 à 60 minutes (la meringue doit être légère et croutsillante à la fin. Dégustez froid.

Posté par Viipa à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 septembre 2009

Un aire d'automne - velouté au butternut et formage fumé

rr_R110117 livre

Les vacances sont loin et pour tout dire, les premières feuilles tombent, le vent se lève et les courges et potiron ornent d'ores et déjà les étals des maraîchers. Voici une recette savoureuse et chaleureuse tirée d'un très beau livre que je me suis procuré cet été : Maru maitsev maailm de Maru (en estonien uniquement). 

Pour 4 il vous faut :

400 g de butternut
140 g de fromage fumé
2 petits oignons
1 nectarine
1 belle pomme de terre
1 càc de gingembre frais (coupé en petits dés)
1 càs de vinaigre de vin blanc ou 2 cs de vin blanc
1/2 càs de miel
50 g de beurre
5 cl d'eau
Du lait (20 cl au moins)
Des baies roses écrasées

Préparez d'abord tous les fruits et légumes. Coupez l'oignon en rondelles, la nectarine en cubes, pelez la pomme de terre et le butternut et coupez-lez également en cubes.

Faites fondre le beurre dans une grande casserole. Ajoutez l'oignon en rondelles et laissez-le fondre à feu moyen. Ajoutez ensuite la pomme de terre et le butternut. Laissez cuire 5 minutes à peu près.

Ajoutez ensuite le miel et tournez bien. Versez le vinaigre ou le vin dans la préparation et laissez évaporer. Mettez ensuite le gingembre et la nectarine et recouvrez d'eau.

Faites cuire jusqu'à ce que les fruits et les légumes soient tendres et ajoutez le fromage coupé en morceaux à la fin, assaisonnez. Passez le tout au robot mixeur (si le résultat vous paraît trop épais ajoutez du lait ou de l'eau), décorez de baies roses écrasées ou encore de fleurs de basilic et servez immédiatement.

Posté par Viipa à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2009

Vivre au bord de la mer # 5 - Küpsisetort ou gâteau aux biscuits

bol_de_groseilles groseilles groseilles_l_hivote

Le dessert de mon enfance. De tous les étés et de tous les fruits. Le problème de la recette c'est le kohupiim. Kohupiim c'est un produit laitier, plus fin que la ricotta et plus acidulé. Un peu comme du lait caillé mais plus ferme. Petit suisse ? Mais moins gras. Là-bas on en trouve sous toutes les formes possibles et imaginables. Sucré, salé, pâteux, avec des grumeaux (là il y a un équivalent - cottage cheese !), au chocolat, aux raisins, aux airelles, à la ciboulette...

enti_re coup_e

Pour 4 personnes :

12 biscuits carrés type Petit beurre
(ce n'est pas grave s'ils sont rectangulaires en fait)
500 g de kohupiim
(ou bien une masse de fromage blanc assez ferme : ricotta, mascarpone, petits suisse... cette fois-ci j'ai utilisé un kohupiim à 0% et franchement, plus c'est léger, mieux c'est)
2 tasses de thé fort ou du café
50 g de sucre
(plus si vous préférez les desserts plutôt doux)
200 g de fruits
(ici groseilles et myrtilles mais n'importe quels fruits conviennent : fraises, cassis, framboises, mûres, cerises, bananes... et les mélanges sont les bienvenus)

Préparez d'abord le thé ou le café et versez-le dans un bol à fond large. Mélangez le kohupiim et le sucre.

Trempez 4 biscuits dans le thé (ou le café donc) et formez-en un fond de tarte carré (rectangulaire à défaut). Couvrez le fond d'une épaisse couche de kohupiim et parsemez de fruits. Continuez par une couche de bicuits trempés dans le thé, couvrez-les de kohupiim et de fruits et répétez l'opération jusqu'à obtention de la hauteur souhaitée ou bien jusqu'à épuisement de biscuits.

La dernière couche sera celle de kohupiim (si vous en avez assez, couvrez également les côtés du gâteau) et de fruits.

Réservez au froid au moins 2 heures (voire 12 h).

Posté par Viipa à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2009

Vivre au bord de la mer # 4 - Kuusalu et les forêts de myrtilles sans parler de girolles et d'autres cèpes

myrtilles_for_t_ruut myrtilles_for_t_bis pohl

Vivre au bord de la mer c'est bien sûr la plage et le sable, les îles et les petits bateaux de pêche, les mouettes et les roseaux. Mais quand l'automne s'approche et les orages éclatent c'est également la forêt et les champignons, les moustiques et les marécages, les airelles, les canneberges, girolles, les cèpes, les averses, les pieds trempés dans les tennis, les petits paniers en osier et le rêve d'un cellier rempli de petits pots soigneusement étiquetés.

Cette année fut vraiment exceptionnelle. Des girolles à profusion à ne plus savoir quoi en faire (à 4 euros le kilo sur le marché central de la capitale, c'est pour dire !), des myrtilles et des airelles également à des prix imbattables. Dans les vergers les pommiers ploient sous le poids des fruits et on mangera de la confiture de prunes datée de 2009 encore dans quelques années.

C'est ainsi qu'un beau matin nous nous sommes équipés de deux petits seaux à fleurs (rupture de paniers en osier en ville !) et nous nous sommes dirigés vers la forêt de Kuusalu à une 50ne de kilomètres à l'est de Tallinn. On était loin d'être les premiers arrivants et en toute honnêteté on ne connait strictement rien à la cueillette de champignons et de baies. Et pourtant, pourtant... On a réussi à dénicher quelques cèpes et girolles, de quoi faire une bonne sauce à la crème ainsi que quelques autres champignons un peu plus douteux :p.

Avant de rentrer on s'est arrêtés juste le temps de ramasser quelques myrtilles et airelles et le lendemain j'en ai confectionné la toute première confiture de ma vie, sans fioriture aucune.

confiture P1070135 tartine

Pour à peu près 1 l et 300 ml de confiture :

1 kilo de myrtilles (si quelques airelles s'invitent dans la casserole, tant mieux)
500 grammes de sucre à confiture
Un verre d'eau

Verser l'eau au fond d'une grande casserole, ajoutez les myrtilles et portez à ébullition. Laissez cuire 5 minutes, ajoutez le sucre et prolongez la cuisson encore d'une 15ne de minutes. Ah et bien sûr, n'oubliez pas d'enlever l'écume qui se forme sur la préparation.

Versez la confiture tout de suite dans les pots préparés à l'avance (lavés, stérilisés si vous en avez le courage) et fermez-les tout de suite. Pour remplir les pots soyez cependant précautionneux car les pots en verres se fendent facilement au contact de la confiture brûlante. Étiquetez les pots (il n'y a rien qui se ressemble plus à un pot de confiture qu'un autre, notamment si vous avez eu la chance d'avoir et des myrtilles et des cassis) et déposez-les dans un endroit frais à l'abri de la lumière en attendant les longs mois d'hiver (un cellier donc, rempli de petits pots soigneusement alignés...).

Posté par Viipa à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 août 2009

Vivre au bord de la mer # 3 - Hiiuma et Saaremaa

Les jours suivants nous avons mis un point d'honneur à visiter chaque petite église de campagne aux murs blanchis à la chaux et entourée de vieux cimetières, chaque petit port de pêche ou de plaisance indiqué sur notre feuille de route sans oublier les rochers en granit datant de la dernière époque glacière en Estonie d'il y a 10 000 ans.

P_halepa_kirik P_halepa_surnuaed
Pühalepa kirik

Bien sûr, il y avaient aussi les phares, notamment celui de Kõpu construit au début du 16ème siècle, modifié et rénové de nombreuses fois depuis.

Kopu_tuletorn_kaugelt Kopu_tuletorn Kopu_tuletorn_punane
Kõpu tuletorn (Phare de Kõpu)

fleur_jaune Kopu_tuletorn_kelluke Kopu_tuletorn_liblik
Près du phare de Kõpu

Le deuxième jour nous avons effectué la traversée du détroit de Soela pour se rendre du petit port de Sõru au sud de Hiiumaa à Saaremaa au port de Triigi (la plus grande des îles). On peut y voir des moulins un peu partout certes mais les plus célèbres se trouvent au nord de l'île à Angla, cinq magnifiques moulins à vent debout au bord de la route. Malheureusement aucun d'eux n'est plus en état de marche mais ils n'ont rien perdu de leur allure majestueuse.

 tuulikud_kaks_l_hedalt tuulikud_kaks tuulik
Moulins, Saarema
, Angla 

Non loin de là se trouve l'église de Karja datant de la fin du 13ème siècle (ou début du 14ème) connue pour ses décorations païennes. Un lieu de calme inouï.

Karja_kirik_portaal Karja_kirik_v_rvid Karja_kirikv_ljastKarja_kirik
Karja kirik, Saaremaa

Et pour terminer, quelques images qui nous accompagnaient partout lors de notre séjour... La mer, des bateaux ici et là, les roseaux penchés au vent et un ciel en mouvement perpétuel.

Orjaku_sadam Orjaku_sadam_Roose_maja_juures sadam_vana_paat
sadam_Hiiumaal
Petits ports sur les îles

Posté par Viipa à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,