20 juillet 2009

Les plaisirs d'été et une tarte rapide pour les soirées de pluie (abricot-romarin)

Sur l'invitation de D. nous avons encore une fois fait nos valises et nous sommes partis passer le weekend à la campagne, à la maison de ses parents qui nous avaient gentiment laissé les clés. L'idée nous trottait dans la tête depuis un moment mais jusqu'ici l'occasion ne s'était pas présentée. Soit on avait d'autres projets, soit la maison n'était pas libre, soit D. travaillait. Il y a même eu une inondation malencontreuse.

Chenonceau__17_ Chenonceau__14_

Et puis un beau jour D. nous appelle pour nous annoncer que finalement si, c'était encore possible, qu'on aura l'ancienne étable aménagé en habitat juste pour nous pour quatre jours, qu'on pourra faire des barbecues à volonté, qu'on ira même se promener, voir les châteaux de la Loire ou encore d'autres choses.

Chenonceau__50_ Chenonceau__38_

Nous sommes arrivés jeudi et nous nous sommes mis immédiatement à préparer notre premier barbecue d'une longue série prévue. A vingt et une heures au moment de passer au fromage une première rafale de vent renverse mon verre de crémant et soulève les cendres dans le barbecue. Malgré les bourrasques de plus en plus virulentes nous résistons encore une quinzaine de minutes avant de rentrer les restes de notre petit festin. A ce moment de lourdes gouttes de pluie tombent déjà. C'était la première et la dernière fois que nous avons osé mettre la table à l'extérieur. Cela dit, on attend encore la grêle annoncée par la météo. 

Chenonceau__1_ Chenonceau__55_

Heureusement il y avait la cheminée et tout le nécessaire pour faire cuire les chipolatas et autres gambas à l'intérieur, et nous en avons bien profité les deux autres soirées restantes, la porte de la salle grand ouverte sur l'apocalypse qui régnait dehors ce weekend de mi-juillet. Et nous sommes même partis nous promener, exactement comme prévu direction Chenonceau. Voici quelques photos de ce château particulièrement accueillant et bien entretenu. Mention spéciale pour les décorations florales et pour les jardins (notamment le potager qu'on ne peut qu'envier !).

Chenonceau__29_

Et pour ne point se laisser démoraliser par quelques coups de tonnerre et ouragans j'ai confectionné rapidement une tarte de "saison" puisqu'il parait que quelque part il est encore possible de tenir son pique-nique sur la pelouse et que le soleil brille et même que les abricots bien mûrs et juteux n'attendent que d'être cueillis. 

Pour huit personnes :

1 kilo d'abricot
1 pâte feuilletée
1 sachet de poudre d'amande (au moins 100 g)
40 g de beurre
Du sucre (la quantité dépend bien entendu de vos goûts, nous aimons cette tarte légèrement acidulée)
(Quelques feuilles de romarin si vous aimez)

Mettez le four à chauffer à 210 °C.

Déposez la pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez-la à la fourchette. Couvrez-là de la poudre d'amande et d'un tiers de sucre.

Préparez les abricots, coupez-les en deux et dénoyautez-les. Couvrez la pâte d'abricots la face coupée vers le haut, ajoutez le reste du sucre et le beurre coupé en fines lamelles (et le romarin éventuellement).

Faites cuire au moins 30 minutes au four. (Puisque je ne connaissais pas le four, j'ai prolongé la cuisson d'une trentaine de minutes supplémentaires à 150 °C.)

Tarte_abricots_romarin_b

Posté par Viipa à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les plaisirs d'été et une tarte rapide pour les soirées de pluie (abricot-romarin)

Nouveau commentaire