24 août 2009

Vivre au bord de la mer # 4 - Kuusalu et les forêts de myrtilles sans parler de girolles et d'autres cèpes

myrtilles_for_t_ruut myrtilles_for_t_bis pohl

Vivre au bord de la mer c'est bien sûr la plage et le sable, les îles et les petits bateaux de pêche, les mouettes et les roseaux. Mais quand l'automne s'approche et les orages éclatent c'est également la forêt et les champignons, les moustiques et les marécages, les airelles, les canneberges, girolles, les cèpes, les averses, les pieds trempés dans les tennis, les petits paniers en osier et le rêve d'un cellier rempli de petits pots soigneusement étiquetés.

Cette année fut vraiment exceptionnelle. Des girolles à profusion à ne plus savoir quoi en faire (à 4 euros le kilo sur le marché central de la capitale, c'est pour dire !), des myrtilles et des airelles également à des prix imbattables. Dans les vergers les pommiers ploient sous le poids des fruits et on mangera de la confiture de prunes datée de 2009 encore dans quelques années.

C'est ainsi qu'un beau matin nous nous sommes équipés de deux petits seaux à fleurs (rupture de paniers en osier en ville !) et nous nous sommes dirigés vers la forêt de Kuusalu à une 50ne de kilomètres à l'est de Tallinn. On était loin d'être les premiers arrivants et en toute honnêteté on ne connait strictement rien à la cueillette de champignons et de baies. Et pourtant, pourtant... On a réussi à dénicher quelques cèpes et girolles, de quoi faire une bonne sauce à la crème ainsi que quelques autres champignons un peu plus douteux :p.

Avant de rentrer on s'est arrêtés juste le temps de ramasser quelques myrtilles et airelles et le lendemain j'en ai confectionné la toute première confiture de ma vie, sans fioriture aucune.

confiture P1070135 tartine

Pour à peu près 1 l et 300 ml de confiture :

1 kilo de myrtilles (si quelques airelles s'invitent dans la casserole, tant mieux)
500 grammes de sucre à confiture
Un verre d'eau

Verser l'eau au fond d'une grande casserole, ajoutez les myrtilles et portez à ébullition. Laissez cuire 5 minutes, ajoutez le sucre et prolongez la cuisson encore d'une 15ne de minutes. Ah et bien sûr, n'oubliez pas d'enlever l'écume qui se forme sur la préparation.

Versez la confiture tout de suite dans les pots préparés à l'avance (lavés, stérilisés si vous en avez le courage) et fermez-les tout de suite. Pour remplir les pots soyez cependant précautionneux car les pots en verres se fendent facilement au contact de la confiture brûlante. Étiquetez les pots (il n'y a rien qui se ressemble plus à un pot de confiture qu'un autre, notamment si vous avez eu la chance d'avoir et des myrtilles et des cassis) et déposez-les dans un endroit frais à l'abri de la lumière en attendant les longs mois d'hiver (un cellier donc, rempli de petits pots soigneusement alignés...).

Posté par Viipa à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Vivre au bord de la mer # 4 - Kuusalu et les forêts de myrtilles sans parler de girolles et d'autres cèpes

Nouveau commentaire