27 juin 2009

Risotto aux girolles, par où commencer ?

41239757

Une longue semaine paresseuse à Bruxelles rythmée par des salades très équilibrées mais quelque peu fades de chez Exki, des verres de "champagne" de treize heure en l'honneur de la présidence sortante et des discours de remerciements plus ou moins maladroits. Dehors dans la chaleur des manifestations partout, sur la place du Luxembourg et plus tard au rond point Schumann... Où sont nos votes ! Des images de Persepolis se défilent dans ma tête et j'ai un peu peur pour ce pays.

Ailleurs, dans le nord on fête la Saint Jean, on fait du feu, on boit de la bière, on dévore des quantités insoupçonnées de saucisses et de brochettes de viande grillée, marinée au kéfir. La nuit n'existe presque plus, à peine il commence à faire sombre que les premiers rayons de soleil enflamment déjà le ciel matinal. A moins que de lourds nuages de pluie ne cachent ce spectacle magnifique, ce qui ne serait point surprenant d'ailleurs, compte tenu du climat peu avenant de mon pays. Cette année encore je n'y serai pas.

Bruxelles. Et puis Paris enfin, vendredi soir. Je monte dans le train sans me soucier de l'heure de départ indiquée sur mon billet, je trouve une place et par un heureux hasard personne ne vient la revendiquer. Le contrôleur m'adresse un sourire complice et n'exige pas les 10 euros réglementaires payables si par mégarde ou intentionnellement on monte dans un train qui n'est pas celui pour lequel on a la réservation, ni celui d'après ni celui d'avant.

Samedi matin après un brunch ensoleillé nous partons au marché pour nous approvisionner en fruits et légumes. Nous tombons rapidement d'accord au sujet de girolles - il nous en faut à tout prix pour préparer le premier risotto de cet été.

Pour deux :

150 g de riz (carnaroli, arborio)
400 g de girolles
Qq feuilles de sauge
Vin blanc 10 cl
Huile aromatisée à la truffe blanche
20 g de beurre
Bouillon 1 l (poulet, aux herbes...)
Poivre blanc
Parmesan râpé

41209520

Nettoyez bien les girolles et coupez-les en gros morceaux.

Faites fondre le beurre dans une grande poêle (10 g devraient suffire), ajouter les girolles et laissez-les réduire à feu moyen.

Ajoutez le vin blanc et faites réduire l'ensemble jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus de liquide.

Versez le riz, faites-le blanchir et tout en remuant ajouter le bouillon au fur et à mesure. Ajoutez la sauge ciselée, poivrez, goûtez.

La cuisson du riz devrait prendre une vingtaine de minutes, toujours à feu moyen. Quand le riz est cuit (toujours un peu ferme) ajoutez hors du feu encore 10 g de beurre et l'huile à la truffe (une ou deux cuillères à café, selon).

Avant de servir, parsemez du parmesan fraîchement râpé (s'il a 5 ans d'âge comme le nôtre, n'hésitez pas à demander à votre fromagère de le râper pour vous, il y aura moins de blessés à la maison !).

Posté par Viipa à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Risotto aux girolles, par où commencer ?

Nouveau commentaire